JIF 2024 : Témoignant leur solidarité aux enfants de l’Est de la RDC, les élèves du complexe scolaire Saint Jean 1 dénoncent l’agression rwandaise

HomeGenre

JIF 2024 : Témoignant leur solidarité aux enfants de l’Est de la RDC, les élèves du complexe scolaire Saint Jean 1 dénoncent l’agression rwandaise

Accompagnés des leurs enseignantes, les élèves de maternelle du complexe scolaire Saint Jean 1 ont manifesté à la grande poste de Kisangani le vendred

Exetat 2023-2024 : 150 élèves finalistes du secondaire bénéficient des bourses pour les frais de passation des épreuves hors-session
Tshopo : les agriculteurs et agri-multiplicateurs formés par Wave-Ifa/Yangambi sur la surveillance participative des maladies du manioc
Haut-Uélé : le sous Proved de l’Epst Faradje 1 se réjouit de l’effectivité de la rentrée scolaire 2023-2024 dans sa juridiction

Accompagnés des leurs enseignantes, les élèves de maternelle du complexe scolaire Saint Jean 1 ont manifesté à la grande poste de Kisangani le vendredi 08 mars dernier leurs soutiens aux enfants de la partie orientale de la République démocratique du Congo, notamment dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. C’était à l’occasion de la célébration de la journée internationale des droits de la femme, où une marche de compassion a été organisée dans les grandes artères de la ville de Kisangani par le collectif des femmes leaders de la ville de Kisangani.

Juste après la locution de Mme Eve Bazaiba Masudi, la ministre d’État en charge de l’environnement et développement durable, ces enfants d’avirons 3 à 4ans ont passés devant la foule les mains sur la tête, chantant « Nous voulons la paix dans notre pays ».

Contacté par la rédaction de Lumière News, la sœur Clémentine Anzalite, directrice du complexe scolaire Saint Jean a fait savoir que le message des enfants était d’abord de dénoncer l’agression rwandaise sous la couverture de la rébellion du M23 et en second lieu, témoigner leur compassion et solidarité aux enfants, victimes de l’agression rwandaise.

En outre, la soeur Clémentine a souligné que ces enfants ont eu les explications claires sur la situation sécuritaire dans notre pays raison pour laquelle, ils ont décidé d’aller participer à cette manifestation organisée par leurs mamans.

Blaise Mussa/Lumière News

La Rédaction
+243850710634

COMMENTS

WORDPRESS: 0
%d blogueurs aiment cette page :