Tshopo : Vers l’installation de l’ordre national de la pratique « Sagesse-femmes » du Congo à Kisangani

HomeSanté

Tshopo : Vers l’installation de l’ordre national de la pratique « Sagesse-femmes » du Congo à Kisangani

L' ordre national de la pratique Sagesse-femmes du Congo sera bientôt opérationnel dans la province de la Tshopo, au Nord-Est de la République démocra

Kisangani : Inauguration du pavillon de la chirurgie de l’HGR Makiso réhabilité et équipé par Moïse Katumbi Chapwe
Tshopo : Installation des membres du comité de la dynamique des femmes du CNBM
Préparatif du lancement de la campagne de vaccination contre la polio

L’ ordre national de la pratique Sagesse-femmes du Congo sera bientôt opérationnel dans la province de la Tshopo, au Nord-Est de la République démocratique du Congo, indique une source proche de cette structure.

« Après l’assemblée générale tenue récemment à Kinshasa à laquelle nous avions pris part, nous allons faire la sensibilisation à travers une restitution avec les sages-femmes. Ensuite, nous réunirons les autorités politico-administratives pour les informer de l’existence de l’ordre et établir la démarcation entre l’ordre des infirmiers, l’ordre des médecins et l’ordre de la pratique sagesse-femmes », a indiqué Napoléon Bolamba, le président provincial de l’ordre national de la pratique sagesse-femmes.

« C’est après cette étape que la machine sera mise en marche pour élire le comité provincial, qui sera précédée par l’identification des sages-femmes avant leur prestation de serment », a-t-il ajouté.

Napoléon Bolamba, président provincial de l’ordre national de la pratique Sagesses- femmes

En outre, le président provincial de l’ordre national de la pratique Sagesse-femmes du Congo s’est félicité de la mise en œuvre de cette structure qui vient réglementer cette profession et protéger la population par rapport au service rendu.

La particularité de la pratique Sagesse-femmes est qu’elle ne s’occupe pas des malades, plutôt des femmes enceintes, celles qui ont accouché et celles qui travaillent.
À l’en croire, s’il y a des complications pour une femme qui venait d’accoucher en cas de maladie, on fera recours aux infirmiers ou aux médecins, a précisé la source.

L’ ordonnance portant création de l’ordre national de la pratique Sagesse-femmes du Congo était promulguée par le chef de l’Etat le 4 décembre dernier, avant sa publication au journal Officiel cinq (5) jours après, rappelle t-on.

Hellène M.

La Rédaction
+243850710634

COMMENTS

WORDPRESS: 0
%d blogueurs aiment cette page :